Partie 7 – Glossaire de la pierre naturelle

Comprendre le vocabulaire technique de la pose

Vous souhaitez poser ou faire poser un sol en pierre naturelle et n’êtes pas à l’aise avec le vocabulaire employé par les spécialistes ?
Pour vous aider, nous avons regroupé ici les principales notions à maitriser.

L’imperméabilisation

À l’aide d’un produit imperméabilisant, une couche transparente est déposée sur la pierre pour la protéger des incrustations de salissures, de liquides et autres huiles. Pour garantir une efficacité optimale, cette opération doit généralement être répétée tous les 2 ou 3 ans en extérieur, et tous les 4 ans pour les sols intérieurs, voire plus souvent selon le degré de passage et le produit utilisé.

La barbotine d’accrochage

La barbotine d’accrochage est appliquée au verso des dalles lors de la pose collée à l’extérieur. Elle permet de faciliter l’adhérence de ces dernières au mortier-drainant.

La chape

La chape est une fine couche de mortier appliquée directement sur la dalle en béton, afin de l’aplanir et d’en reboucher les éventuels trous. Il existe deux types de chape : la chape traditionnelle (en mortier classique), ou la chape liquide (en mortier fluide).

La conductivité thermique

Elle désigne la capacité d’un matériau à retenir et diffuser la chaleur. Ainsi, un matériau dont la conductivité thermique est élevée vous procurera un confort thermique supérieur. La pierre naturelle est connue pour son importante conductivité thermique.

La couche en lit mince, moyen et épais

L'expression « couche en lit » indique l'épaisseur de la couche de mortier à appliquer. On distingue ainsi :
-    La couche en lit mince, avec 5 mm d'épaisseur
-    La couche en lit moyen, allant de 5 à 20 mm de mortier
-    La couche en lit épais, qui varie de 20 à 30 mm
L’épaisseur d’application dépend de celle des carreaux ou des dalles à poser. Les carreaux faisant jusqu’à 15mm d’épaisseur et ayant de faibles tolérances dimensionnelles sont par exemple posés sur un lit mince de mortier. Pour les carreaux ayant des tolérances dimensionnelles élevées, la pose en lit moyen permet d’égaliser la surface. Enfin, ceux ayant une épaisseur importante sont posés en lit épais.

La dalle

Le terme « dalle » désigne en principe les revêtements de sol extérieur.

La finition de surface

Selon le projet souhaité, la pierre sélectionnée peut avoir une finition de surface différente.
Chez stonenaturelle, les principales finitions de surface proposées sont les suivantes :
-    Adoucie : à l’aide de diamants de polissage, la surface est « traitée » jusqu’à la rendre complétement lisse
-    Brossée : obtenue en effectuant plusieurs passages de brosses diamantées, du plus gros grain au plus fin, la finition brossée permet de « reboucher » certains pores de la pierre et d’ainsi lui procurer un toucher agréable
-    Brute : la surface de la pierre n’a subi aucune transformation. Cette finition garantit généralement de bonnes qualités antidérapantes.
-    Polie : en réalisant un travail de polissage plus poussé que celui effectué pour adoucir la pierre, la surface est traitée de façon à faire ressortir ses nuances et accentuer sa brillance
-    Tambourinée : réalisée en laissant des graviers s’entrechoquer sur la pierre, cette finition de surface permet d’accentuer le côté antidérapant et de procurer un aspect « vieilli » à la pierre
-    Vieillie : les bords sont volontairement usés et arrondis lors du tambourinage pour reproduire l’aspect d’un carrelage ou dallage ancien

La pose à sec

La pose à sec désigne la pose de dalles sur un lit de gravillons. Cette technique de pose est recommandée pour l’ensemble de nos pierres, excepté le grès. Pour les dalles aux bords sciés, il est préférable de remplir les joints avec du sable. En revanche, les dalles aux bords tambourinés peuvent généralement être posées côte à côte sans remplir les joints.

La pose collée

La pose collée est une technique consistant à poser les dalles, comme en intérieur, sur un lit de mortier-colle. Pour ce type de pose, les joints doivent être réalisés. A l’extérieur, il faut également veiller à utiliser des produits drainants afin de permettre le bon écoulement de l’eau.

La pose scellée

Lors de la pose scellée, les carreaux ou dalles sont directement posées sur la chape. Ainsi, la pose et le nivellement de la surface sont effectués en même temps.

La pose sur plots

Cette pose extérieure, conseillée pour les pierres aux tolérances dimensionnelles relativement faibles, consiste à déposer les dalles directement sur des plots en plastique.

Le carrelage

Ce terme est généralement utilisé pour désigner les revêtements de sol destinés à être posés en intérieur.

Le double encollage

Principalement recommandée pour les carreaux grand format, la méthode de double-encollage consiste à appliquer du mortier-colle à la fois sur le sol et le carreau (ou la dalle). Cela permet, d’une part, de chasser l’air éventuellement présent dans les cavités et, d’autre part, de garantir la stabilité des carreaux sur le long terme.

Le format opus romain

L’opus romain est un format de pose constitué de six carreaux de différentes tailles, généralement : deux fois 40x40cm ; deux fois 20x20cm ; une fois 60x40cm et une fois 20x40cm.

Le lit de gravillons

Les gravillons sont des pierres concassées. Utilisés pour la pose en extérieur, ils permettent un écoulement facile de l’eau. Chez stonenaturelle, nous proposons des gravillons nobles, dépourvus de calcaire et minéraux. Ces derniers ont en effet l’avantage de réduire le risque de (dé)coloration de vos pierres naturelles.

Le mortier-colle

Le mortier-colle sert tout simplement à coller les carreaux ou les dalles. Selon les pierres à poser, un mortier-colle différent devra être utilisé.

Le mortier-drainant

Le but du mortier-drainant est de faciliter l’écoulement de l’eau de pluie entre les dalles. Composé de liant trass et de gravillons, il peut être entièrement « fabriqué », ou acheté déjà prêt.

Le primaire d’adhérence

Le primaire d’adhérence est une sous-couche appliquée sur la chape pour faciliter l’adhérence entre la chape et le mortier-colle.

Les croisillons pour carrelage

Les croisillons sont utilisés pour réaliser les joints lors de la pose de votre carrelage.
Différentes tailles existent, pour vous permettre de réaliser la largeur de joints que vous souhaitez.

La pose des plinthes et des carreaux d'ardoise Mustang à l'aide de croisillons pour carrelage.

Les joints de dilatation

Les variations de chaleur ou les effets du temps provoquent de légers mouvements de la chape. Les joints de dilatation sont souples et permettent de les éviter. Chez stonenaturelle, vous retrouverez le silicone destiné à faire vos joints de dilatation dans notre boutique en ligne.

Les tolérances dimensionnelles

Les tolérances dimensionnelles indiquent les variations d’épaisseur possibles d’un carreau à un autre, pour une même pierre. A titre d’exemple, les carreaux d'ardoise Peacock ont une épaisseur de 12mm et des tolérances dimensionnelles de +/- 4mm. Dans un cas extrême, certaines dalles feront donc 8mm d'épaisseur et d'autres 16mm. D'autres types de pierres naturelles sont au contraire plus régulières, comme par exemple l'ardoise Mustang qui a des tolérances dimensionnelles de +/- 1mm.
Des tolérances dimensionnelles importantes peuvent être égalisées à l’aide d’une couche de mortier en lit moyen.

Un hydrofuge

Un hydrofuge est un produit  limitant la pénétration de l’eau dans un matériau.

Un oléofuge

Un oléofuge est un produit limitant la pénétration de l’huile dans un matériau.

Tous les conseils spécialisés détaillés dans cet article sont donnés à titre indicatif. En cas de doute, il est préférable de se référer à un carreleur professionnel.

Écrit par:

stonenaturelle

Conseils et astuces sur les styles de déco pour les sols en pierre naturelle - L'équipe de rédaction de stonenaturelle aborde de nombreux thèmes liés aux dalles et carreaux, avec de belles photos et vidéos.

Suggestions

  1. 5 astuces concernant le travertin dans la cuisine
  2. Partie 1 - Une décision difficile : poser soi-même ou faire poser ?
  3. Partie 8 - Poser son revêtement intérieur soi-même
  4. Partie 3 - Comparer les prix et négocier
  5. Partie 2 - Choisir le bon artisan carreleur