Pierre naturelle et chauffage au sol

Sortez des préjugés

Un garçon et un chien sur le sol en travertin Light, en opus romain

Vous n’aimez pas la sensation de froid laissée par votre sol sur vos pieds nus ? Vous souhaitez changer ce dernier pour de la pierre naturelle mais craignez que cette sensation n’empire ?  Il est vrai que le contact avec la pierre naturelle peut sembler froid à certains, mais c’est en vérité un matériel très agréable au toucher et qui peut être chauffé assez facilement. Cela est rendu possible grâce à la technologie du chauffage au sol, dont vous avez forcément entendu parler, et qui peut tout à fait se poser sous la pierre naturelle, matériau à la conductivité thermique élevée qui s’entend très bien avec la chaleur. Apprenez-en plus à ce sujet en lisant cet article.

Mais qu’est-ce que la conductivité thermique ?

Vous êtes-vous déjà demandé d’où vient cette sensation de froid que l’on ressent en touchant du carrelage ou même certains objets qui sont pourtant à température ambiante ?

Voici une explication très simple : le carrelage, et par la même occasion la pierre naturelle, conduit très bien la chaleur, contrairement à la moquette ou au bois. Ainsi dès qu’il entrera en contact avec un corps contenant de la chaleur, il va tout simplement absorber l’énergie thermique de celui-ci au niveau de la zone de contact et la répartir sur sa propre surface, résultant chez le corps en question à une sensation de froid extrême. C’est la raison pour laquelle le corps en question peut être en proie à une sensation de froid.  

En d’autres termes, votre carrelage s’alimente de degrés Celsius. Mais ne vous en faîtes pas, cela signifie qu’il digère très bien la chaleur et qu’une fois que vous le nourrirez avec votre chauffage au sol flambant neuf, il arrêtera de voler votre chaleur corporelle à travers la plante de vos pieds.

Pour utiliser des mots plus techniques, la conductivité thermique est la capacité que possède un matériel à isoler l’énergie thermique. Bien entendu, comme nous l’avons énoncé plus haut, cette capacité diffère selon le type de matériau. On peut déterminer la conductivité thermique d’un matériel à l’aide d’une formule et d’un calcul mathématiques. Plus le résultat, exprimé en lambda (λ), sera élevé, plus le matériel concerné sera un bon conducteur de chaleur. Au contraire, plus le résultat sera bas, plus le matériel sera isolant.

Voici un petit tableau comparatif pour vous permettre de visualiser plus clairement le concept :

La pierre naturelle1.40 - 3.5 λ
Le grès1.2 λ
Les carreaux en terre cuite0.81 λ
Le bois0.2 λ

(Source : www.energieplus-lesite.be)

D’après le tableau, la pierre naturelle a une conductivité thermique qui varie entre 1.4 et 3.5, en fonction du type de pierre que l’on considère. Le bois et les carreaux en terre cuite, quant à eux, ont respectivement une conductivité thermique de 0.2 et 0.81, ce qui signifie qu’ils sont plus isolants que la pierre naturelle, et sont donc déconseillés avec le chauffage au sol. Le grès cérame, qui est un substitut à la pierre naturelle, a une conductivité thermique de 1.2, ce qui est très correct et ne pose aucun problème en termes de compatibilité avec le chauffage au sol. Toutefois il est vrai qu’il est tout de même un peu moins performant dans ce domaine que la pierre naturelle.

Un matériau économique

Comme vous l’aurez lu plus haut, la bonne conductivité thermique de la pierre naturelle fait d’elle le matériau idéal pour votre futur sol chauffant. En plus de cela, elle vous permettra de faire quelques économies. Nous nous expliquons : du fait de sa bonne entente avec la chaleur, la pierre naturelle est capable de conserver celle-ci durablement et de la diffuser lentement sur toute sa surface. En clair, vous pourrez allumer votre chauffage au sol pendant un certain laps de temps puis l’éteindre, le temps que la chaleur absorbée soit diffusée et ainsi de suite. De quoi faire des économies d’énergie aussi bonnes pour le porte-monnaie que pour la planète.

D’ailleurs, selon le Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction (CTMNC), la pierre naturelle participe fortement à la réduction des ponts thermiques. Un pont thermique est une zone de faiblesse dans l’isolation d’un bâtiment. A cet endroit, l’énergie thermique va se « perdre », ce qui va créer des points froids dans les murs d’une habitation et faciliter la condensation de l’humidité. Ce sont eux qui sont à l’origine de la perte de chaleur d’une maison et qui alourdissent discrètement mais considérablement votre consommation d’énergie. Grâce à ses propriétés, la pierre naturelle est capable de les réduire, même au niveau des joints séparant le sol du mur.

Carrelage Peacock Multicolor, en ardoise brute dans le salon.L’ardoise Peacock diffuse la chaleur de manière optimale. Le plancher chauffant renforce l’effet chaleureux de la pièce.

Un matériau optimal

Comme vous pourrez le constater en faisant quelques recherches sur internet, dans les magazines ou même auprès d’un professionnel, la pierre naturelle est le matériau le plus adéquat pour la diffusion de la chaleur d’un chauffage au sol. Mais pourquoi la pierre naturelle est-elle aussi performante ?
Eh bien tout simplement parce qu’elle dispose d’une teneur en eau très élevée, estimée entre 4 et 10% par le CTMNC, qui lui permet d’effectuer des transferts de chaleur plus aisément. D’où son excellente conductivité thermique.

De plus, l’épaisseur des carreaux en pierre naturelle n’excède pas (ou alors que très rarement) 2cm afin de garantir l’inertie thermique (capacité à stocker et à restituer la chaleur progressivement) la plus optimale possible.

Bon à savoir

Il existe sur le marché du plancher chauffant, deux types d’installations : le chauffage électrique et le chauffage hydraulique. Les deux conviennent à la pierre naturelle. Les différences résident dans le prix et dans le type de construction. Il est très souvent conseillé d’opter pour l’installation électrique pour une rénovation, car elle est moins contraignante à mettre en place, par rapport au système hydraulique qui est très souvent installé lors de nouvelle construction. Le système hydraulique est certes plus cher à l’achat mais plus rentable à long terme. Dans les deux cas, vous devez arrêter le chauffage 48h avant la pose et le remettre en marche seulement 2 à 7 jours après la pose.

Petite astuce : Allumez votre chauffage au sol à la puissance maximale avant de l’éteindre comme cité ci-dessus, 48h avant la pose. Cela permettra à la chape de béton de se dilater et ainsi d’éviter tout risque de fissures.

Tous les conseils spécialisés de cet article sont donnés à titre indicatif, il est préférable de se référer à un carreleur professionnel.

Écrit par:

stonenaturelle

Conseils et astuces sur les styles de déco pour les sols en pierre naturelle - L'équipe de rédaction de stonenaturelle aborde de nombreux thèmes liés aux dalles et carreaux, avec de belles photos et vidéos.

Suggestions

  1. Les expositions de pierres naturelles par stonenaturelle
  2. Imperméabiliser la pierre naturelle
  3. Le carrelage méditerranéen
  4. Un carrelage en pierre naturelle pour la salle de bain
  5. La pose de la pierre naturelle en intérieur
  6. La pierre naturelle et ses caractéristiques
  7. Comprendre la pose en opus romain