La pose de la pierre naturelle en intérieur

Pas à pas pour atteindre un résultat parfait

Vous souhaitez mettre la main à la pâte pour votre pose de pierre naturelle ? Pour éviter toute erreur ou complication, et pour que vous puissiez vous réjouir d’un résultat plus que satisfaisant, vous retrouverez dans ce guide des conseils pratiques pour le faire par vous-même.

Vous pouvez regarder le tutoriel vidéo suivant sur la pose de la pierre naturelle à l’intérieur ou bien continuer à lire l’article plus bas pour savoir quelles sont les étapes à suivre.

La pose de la pierre naturelle - Tutoriel vidéo

1ère étape : Bien prévoir le matériel pour la pose

Lors de la commande de la pierre naturelle de votre choix, il est conseillé de prévoir 10 à 15% de carreaux en plus que prévu. Ainsi, vous pourrez compenser les erreurs de découpe et la casse de certains carreaux.

Pour rendre votre projet le plus clair possible, nous vous indiquons ce qui devra se trouver sur votre liste de courses pour la pose de votre pierre naturelle :

a) Le matériel pour la pose

ID718_20151210_Materiel_pose.JPGChoisir le bon matériel pour la pose est important.

Astuce : Sur notre boutique en ligne de pierre naturelle, le matériel nécessaire spécifique à chaque pierre naturelle est indiqué. Dans le panier, renseignez la surface en m² désirée et nous nous occupons de calculer vos besoins en matériel en conséquence, afin de chiffrer vos besoins réels.

b) Les outils

  • Bandes d’isolation périphériques
  • Truelle
  • Platoir denté
  • Taloche-éponge
  • Rouleau
  • Scie à eau
  • Seau à mortier
  • Seau gradué
  • Croisillons pour carrelage
  • Ruban adhésif
  • Taloche à joint
  • Pistolet silicone
  • Gants en caoutchouc et genouillères

Astuce : En plus de ce matériel et de ces outils, vous devez avant tout prévoir du temps pour mener à bien votre projet ! Un carreleur expérimenté pose une surface d’environ 15m² en une journée. Si vous avez peu d’expérience, prévoyez une marge de temps supplémentaire.

2ème étape : Bien préparer la pierre et la surface

Dans un premier temps, assurer vous que la surface soit bien sèche et propre. Les imperfections ainsi que les fissures pourront être éliminées grâce à la masse d’égalisation, que vous étalerez à l’aide d’une truelle. Ajoutez-y le primaire à l’aide d’un rouleau.

Avant de commencer votre pose, il est conseillé de disposer vos carreaux de pierre naturelle sur le sol comme base d'essai.

Astuce : Pensez à prendre en compte l’espace occupé par les joints lors de votre essai de pose.
Vous pouvez ensuite découper les carreaux pour les bords de la pièce avec une scie à eau. Lorsque ces derniers sont secs, vous devez les imperméabiliser avec un rouleau. Les saletés résultantes de la pose se nettoient plus facilement grâce à une imperméabilisation.

3ème étape : Poser la pierre naturelle, ça marche comme ça !

Il faut bien mélanger votre mortier-colle.

Pour commencer, vous devez placer les bandes d’isolation périphériques au mur. Elles permettront d’éviter les ponts phoniques et de minimiser les bruits de pas ainsi que les tensions dans le revêtement.

Mélangez votre mortier colle dans votre seau à mortier selon les instructions d’utilisation. Ensuite, étalez uniformément sur votre sol le mortier colle à l’aide d’un platoir denté.

Astuce : Notez bien le temps de séchage de chaque mortier colle et travaillez de grandes surfaces en plusieurs sections ! Le mortier colle déjà sec doit être retiré avant la pose de la pierre naturelle.

On pose les carreaux de pierre naturelle sur le mortier colle en appuyant doucement avec un mouvement de rotation. Ensuite, on place des croisillons pour carrelage pour que l’épaisseur des joints soit uniforme. Laissez un peu d’espace le long des murs et dans les portes pour un joint de dilatation, qui nécessite le même espace qu’un joint entre les carreaux.

Astuce : Commencez par poser la pierre naturelle vers le mur à l’arrière de la pièce et continuez jusqu’à la porte. Ainsi, vous êtes sûr de pouvoir quitter la pièce. Les carreaux fraichement posés ne doivent pas être accessibles pendant quelques heures afin que la colle durcisse. Tenez-vous en ici aux instructions d’utilisation.

Après le temps de séchage, vous pouvez commencer le jointoiement. Mettez vos gants en caoutchouc et versez le mortier joint sur les carreaux. Avec une taloche à joint, appliquez le mortier-joint en diagonale sur les carreaux. Une fois que le matériau est légèrement sec, vous pouvez enlever de la pierre les résidus de mortier-joint avec une taloche-éponge.

Pour finir, la dernière étape consiste à poser les joints de dilatation près des murs et dans l'espace de transition entre les pièces. Collez du ruban adhésif sur le bord des joints, afin d’éviter toute tâche due à une éclaboussure, et injectez-y du silicone en cartouche. Enfin, lissez le silicone avec un agent lissant et un lisseur de joint afin qu’il paraisse uniforme et enlevez le ruban adhésif. 

Tous les conseils spécialisés donnés dans cet article sont donnés à titre indicatif, il est préférable de se référer à un carreleur professionnel.

Écrit par:

stonenaturelle

Conseils et astuces sur les styles de déco pour les sols en pierre naturelle - L'équipe de rédaction de stonenaturelle aborde de nombreux thèmes liés aux dalles et carreaux, avec de belles photos et vidéos.

Suggestions

  1. La découpe de la pierre naturelle
  2. Imperméabiliser la pierre naturelle
  3. Les joints pour le carrelage
  4. Partie 8 - Poser son revêtement intérieur soi-même
  5. Partie 1 - Une décision difficile : poser soi-même ou faire poser ?