La pierre naturelle et ses caractéristiques

gros plan sur le sol en Peacock avec une tache d´eau au milieu

La pierre naturelle se caractérise par sa diversité. Différentes sortes de pierre et textures impliquent différentes propriétés de matériau qui ne conviennent pas de la même façon à tous les projets de construction. Il peut être difficile de s’y retrouver avec les nombreux termes techniques spécifiques à la pierre naturelle (résistance au glissement, sensibilité à l’acidité et autres). C’est pourquoi nous avons constitué pour vous un aperçu sous forme de tableau. Dans ce dernier, nous attribuons à chaque pierre naturelle et chaque caractéristique une valeur pour l’intérieur et l‘extérieur qui devrait vous aider à faire votre choix !

Comment interpréter ce tableau ?

Chaque pierre naturelle et chaque propriété se voit attribuer une valeur, de une à trois étoiles.

*     = existence de certaines restrictions
**   = généralement de bonnes propriétés, mais dépendantes de la finition de la surface de la pierre.
*** = bonnes propriétés

Veuillez s'il vous plaît lire le tableau avec les explications supplémentaires ci-dessous.

Définitions et remarques sur les caractéristiques de la pierre naturelle présentes dans le tableau

1.) Résistance à l‘abrasion
La résistance à l’abrasion représente la capacité d’une surface ferme à résister à une contrainte mécanique. La pierre naturelle est généralement caractérisée par une haute résistance à l’abrasion. Elle devrait bien sûr y résister dans le cadre d’une utilisation normale dans votre maison.

2.) Résistance aux taches et facilité d‘entretien
Avec le bon entretien et les bons produits, la plupart des pierres naturelles sont relativement faciles d’entretien et mieux protégées des taches. L’imperméabilisation de votre sol et l’utilisation d’un multi-nettoyant constituent la base de l’entretien de la pierre naturelle.  Pour le basalte, une imperméabilisation ne suffit pas. La pierre devrait être vitrifiée. (L’évaluation des pierres dans le tableau correspond à une pierre imperméabilisée et nettoyée avec un multi-nettoyant adapté aux pierres naturelles.)

3.) Résistance aux acides
En dehors de la plupart des granites, quartzites et grès, les pierres naturelles sont relativement sensibles aux acides. C’est pourquoi il faut les nettoyer avec des produits non acides. Le marbre est un exemple de pierre particulièrement sensible aux acides. La sensibilité à l’acide de la pierre naturelle est liée à la finition de sa surface. Sur une surface tambourinée par exemple, les traces dues à l’acide ne seront que peu visibles. Les surfaces polies (par exemple le marbre) seront cependant légèrement attaquées par l’acide. Une vitrification protègera mieux ce type de pierre.

4.) Compatibilité avec les animaux domestiques
En règle générale, toutes les pierres naturelles sont adaptées aux animaux domestiques. Si des animaux font également usage du sol, il faut considérer la sensibilité à l’acide de la pierre (voir paragraphe 3) puisque ceux-ci peuvent vomir, ainsi que ses propriétés antidérapantes. Toutes les surfaces non polies (tambourinée, flammée ou adoucie par exemple) et donc antidérapantes sont généralement adaptées aux animaux domestiques. Les carrelages du marbre sont pour la plupart polies, et ont donc tendance à être plus glissantes et plus sensibles. Donc ils sont moins adaptées aux animaux domestiques.

5.) Résistance au gel (à l‘extérieur)
Outre certaines pierres calcaires ayant une résistance au gel limitée à l’extérieur, il est tout à fait possible de poser la majorité des pierres naturelles dans votre jardin sans problème. Pour s’assurer de la résistance au gel de la pierre, il faudra cependant veiller à un écoulement optimal de l’eau lors de la pose. Pour garantir une bonne évacuation de l’eau, nous conseillons de poser les dalles sur un lit de gravillons (nobles) avec une pente de 3% au minimum. Demandez à votre vendeur si vous souhaitez en savoir plus sur la pierre qui vous intéresse. Demandez à votre vendeur de pierre naturelle pour la pierre qui vous intéresse.

6.) Tolérances dimensionnelles
Les tolérances dimensionnelles des pierres naturelles peuvent nettement varier. En règle générale, l’ardoise est brute, c’est pourquoi ses tolérances dimensionnelles peuvent être plus élevées. Si la pierre naturelle est sciée, ses tolérances dimensionnelles sont faibles. Généralement, on devrait dire que les irrégularités de la pierre naturelle sont plus importantes que pour un carrelage en grès cérame. Vous retrouverez les tolérances de nos carreaux et dalles sur nos pages produits dans notre boutique en ligne.

7.) Résistance à la casse
Concernant la résistance à la casse, la dureté de la pierre est importante, mais la structure de la chape et du lit de pose l’est tout autant. Celle-ci dépend des facteurs de stabilités comme la colle à l’intérieur et le gravier à l’extérieur. Si la pose est bien effectuée, vous pouvez être sûr que votre pierre naturelle est résistante à la casse.

8.) Résistance aux rayures
La résistance aux rayures diffère d’une pierre à l’autre. Alors que l’ardoise est plutôt une pierre tendre, le travertin est une pierre mi-dure et le granite est une pierre dure. Pour de nombreuses pierres naturelles, comme par exemple l’ardoise, les rayures légères présentes sur la surface partent d’elles-mêmes.

9.) Résistance à l’érosion (à l‘extérieur)
Selon la région où elle est posée, des facteurs environnementaux peuvent abîmer la pierre. Le choix de la pierre, du traitement préalable et des produits d’entretien est donc très important. Des produits anti-mousse débarrassant votre pierre des conséquences des intempéries ou agissant en tant que produit préventif sont par exemple disponibles sur le marché.

10.) Résistance au glissement
Pour une résistance au glissement optimale dans la salle de bains et à l‘extérieur de la maison, les surfaces rugueuses devraient être privilégiées.  À savoir : Les indications dans le tableau se réfèrent aux finitions de pierres naturelles suivantes : la pierre calcaire tambourinée / adoucie ; le grès brut ; l’ardoise brute ; le travertin tambouriné / adouci ; le quartzite adouci ; le marbre poli ; le basalte flammé. Dû à la variété de finitions que peut avoir le granite, il est impossible de donner une indication précise pour cette pierre. Par exemple, pour une surface flammée, le granite est antidérapant.

11.) Bien-être dans l’habitat
Votre habitat vous procurera un bien-être optimal si vous choisissez une pierre plutôt tendre aux tons chauds et clairs. En principe, les matériaux naturels sont plus sains que les matériaux artificiels.

12.) Durabilité des couleurs
Lorsqu’on se décide pour un sol en pierre naturelle, il faut faire attention au choix des produits d’entretien et en général à l’intolérance de la pierre aux acides afin que la pierre ne change pas de couleur et ne se décolore pas. Pour un entretien correct et un usage normal de la pierre à l’intérieur, vous n’avez pas à craindre une décoloration.

13.) Compatibilité avec les zones humides
À cause de sa surface et de son pouvoir absorbant, le grès n‘est généralement pas adapté aux zones humides. C’est aussi le cas des surfaces très lisses comme le marbre ou d’autres pierres à la surface polie. Les poser dans la salle de bains est déconseillé car vous pourriez glisser.

14.) Conductivité thermique
La pierre naturelle a une conductivité thermique presque deux fois supérieure à celle du grès cérame. Cette propriété est particulièrement efficace et écologique.

Ces valeurs sont basées sur les recherches de notre rédaction et sont à titre indicatif.

Écrit par:

stonenaturelle

Conseils et astuces sur les styles de déco pour les sols en pierre naturelle - L'équipe de rédaction de stonenaturelle aborde de nombreux thèmes liés aux dalles et carreaux, avec de belles photos et vidéos.

Suggestions

  1. Quel sol intérieur est fait pour moi ?
  2. Tout sur l'entretien du travertin !
  3. Les joints pour le carrelage
  4. La pierre naturelle est-elle vraiment sensible ?
  5. Pierre naturelle et chauffage au sol