Partie 3 - Comparer les prix et négocier

Evaluer le coût de votre projet

Dalles Rustic

Parmi votre sélection d’artisans carreleurs, il vous faudra comparer les prix, et peut être entrer en phase de négociation afin de sélectionner celui qui sera le plus en adéquation avec votre budget.
Et cette négociation est d’autant plus importante que les prix appliqués par les carreleurs ne sont soumis à aucune restriction, exceptée celle de la concurrence.

Les tarifs moyens varient de 40€/m² à 80€/m² pour la pose de pierres naturelles. Et sont soumis à des variations basées sur différents critères :
-    Le format des carreaux à poser
-    Le type de pierre utilisé
-    Le type de pose souhaité
-    L’état de l’ancien sol, s’il y en a un (est-ce qu’il faut l’enlever, est-ce un travail difficile)
Tous ces éléments sont susceptibles de faire revoir, à la hausse comme à la baisse, le prix moyen de votre pose. C’est la raison pour laquelle il vous faudra être vigilants quant aux marges de manœuvre qui peuvent s’offrir à vous.

Les points à négocier

Comme tout ne peut être négocié sur un devis, il est important de connaitre les points sur lesquels vous pourrez discuter avec votre artisan. Aussi, nous vous conseillons dans un premier temps de veiller à ce que le devis fourni soit bien détaillé.  Et pour cela, vous devez être le plus précis possible dans la description de votre projet.

Le professionnel ne doit pas simplement vous fournir un tarif ou une prestation « globale », mais détailler chacun des points qu’il prévoit pour votre projet, ainsi qu’un chiffrage associé. Cela vous permettra de connaitre les éléments pouvant être négociés, et de repérer les éventuelles dépenses superflues.

D’une manière générale, il peut être possible de négocier une remise « raisonnable » avec votre carreleur, mais ne vous attendez pas à un rabais de 15 ou 20%. De plus, rappelez-vous que certains coûts seront plus difficilement négociables que d’autres car ils sont nécessaires. Gardez en tête que demander un prix trop bas à votre artisan n’est pas une solution. D’une part, parce que cela risque d’entacher votre relation, et d’autre part, il n’est pas dans votre intérêt de voir vos travaux « bâclés » parce que vous souhaitiez économiser quelques euros.

Pour vous faire une idée des prix du marché, n’hésitez pas à demander des devis auprès de plusieurs sociétés (au moins 3). Une fois ces informations en main, vous serez en mesure de connaitre le coût approximatif de votre projet.

ID718_20151210_Materiel_pose.JPGAssurez-vous que le carreleur prévoit les outils dans le devis

Eviter les coûts superflus

Pour vous affranchir de coûts supplémentaires, veillez par exemple à ce que le nombre d’ouvriers prévus pour le chantier n’ait pas été surévalué, ou les heures de main d’œuvre « gonflées ».
Prêtez également attention aux « oublis » qui rendraient le devis attractif mais nécessiteraient des coûts additionnels. Par exemple, votre carreleur a-t-il bien prévu une scie à eau pour effectuer les découpes, ou allez-vous devoir la louer vous-même ? Il en est de même pour les autres outils, ou matériaux nécessaires. En comparant plusieurs devis, vous devriez être en mesure de repérer ces oublis.

Durant les travaux, notez l’avancement de ces derniers, en collaboration avec l’artisan.
A la fin du chantier, cela vous permettra de vous assurer qu’aucune tâche n’a été mentionnée comme étant à régler, alors qu’elle n’a pas été réalisée. Vous pourrez également suivre l’avancement des travaux et ainsi être en mesure de comprendre les éventuels retards annoncés.

Pensez également aux éléments que vous pourriez réaliser vous-même. Par exemple, le jointoiement d’un carrelage n’est pas une étape difficile, et nécessite peu de matériel. Si cette étape vous parait onéreuse, vous pouvez songer à l’accomplir par vos propres moyens.

Enfin, demandez un devis pour l’achat des matériaux.
En effet, même si votre idée de départ est de commander les matériaux de votre côté, laisser votre carreleur se les procurer peut-être une bonne idée. Cela vous permettrait de profiter de la TVA à taux réduit dont il est bénéficiaire, alors que celle qui vous est applicable est plus élevée.
Ce qui vous ferait bénéficier d’un gain non négligeable, à condition que votre artisan ne transforme pas la totalité de cet écart de prix en profit.

Tous les conseils spécialisés détaillés dans cet article sont donnés à titre indicatif. En cas de doutes, il est préférable de se référer à un carreleur professionnel.

Écrit par:

stonenaturelle

Conseils et astuces sur les styles de déco pour les sols en pierre naturelle - L'équipe de rédaction de stonenaturelle aborde de nombreux thèmes liés aux dalles et carreaux, avec de belles photos et vidéos.

Suggestions

  1. Partie 1 - Une décision difficile : poser soi-même ou faire poser ?
  2. 5 astuces pour la pose de pierres naturelles
  3. Partie 2 - Choisir le bon artisan carreleur