5 astuces pour la pose de pierres naturelles

Quels sont les enjeux ?

salle a manger table chaises baies vitrées

Si vous souhaitez vous lancer dans un projet de bricolage, pourquoi ne pas poser vos dalles ou vos carreaux en pierre naturelle vous-même ? Voici quelques astuces à connaitre pour garantir la beauté du résultat. Lisez nos conseils et mettez toutes les chances de réussite de votre côté.

1. Ne négligez pas la quantité !

Avant de commander la pierre de votre choix, veuillez vérifier la quantité dont vous avez besoin. Prévoyez suffisamment de dalles ou de carreaux afin de prévenir d’éventuelles pertes, pour effectuer les découpes aux endroits irréguliers par exemple aux coins de la pièce, les marches d’escaliers, le chauffage, etc. Nous conseillons généralement de commander une quantité supplémentaire d’au moins 10% de votre surface totale à recouvrir.

2. Mélangez les dalles ou les carreaux en pierre naturelle

Pour obtenir un résultat final homogène, veillez à bien mélanger les carreaux de toutes les palettes qui vous seront livrées. Les différentes couches d’une carrière peuvent varier de couleur. Si vous ne mélangez pas les carreaux, un côté de votre sol pourrait être plus foncé que l’autre. Le mélange de toutes les dalles et de tous les carreaux crée une surface homogène et harmonieuse.

Carrelage Peacock Multicolor, en ardoise brute dans le salon.Un mélange soigné est important pour le carrelage Peacock Multicolor, en ardoise.

3. Constituez un support solide

La préparation du sol est élémentaire. C’est la première chose à faire et, tout particulièrement pour les travaux en extérieur, il est essentiel de respecter quelques consignes de pose. Afin de protéger les dalles des températures au-dessous de zéro et du gel, vous devez éviter que les pierres naturelles soient immergées dans l’eau, même partiellement. L’eau doit toujours facilement s’évacuer, c’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de respecter une pente lors de la pose de l’ordre de 3 % au minimum. Pour que l’eau ne puisse pas s’accumuler, la méthode de pose sur un lit de gravillons est la plus sécurisée. Évitez d’utiliser des matériaux ferreux sous la surface en pierre, sinon vous risquez d’avoir des taches de rouille sur votre terrasse.

4. Utiliser le matériel de pose adapté

Si vous décidez de ne pas faire poser votre sol par un professionnel, vous devrez choisir les produits d’entretien et de pose vous-même. Si vous voulez protéger votre sol en pierre naturelle des (dé)colorations à long terme, veillez absolument à utiliser le bon mortier. Il doit être adapté à la pierre naturelle choisie. Sur notre boutique en ligne vous trouverez du matériel adéquat. Notre système informatique vous calcule même la quantité de produits dont vous aurez besoin pour la surface commandée.

La terrasse avec une table marron foncé, des chaises marron fonncé et des dalles Yellow Mint en grès pour le solUne pose collée est conseillée pour nos dalles en grès, mais généralement moins adaptée à l’évacuation de l’eau.

5. Optimisez les joints

Le jointoiement est l’une des étapes finales de la pose. C’est également une étape cruciale qu’il ne faut pas négliger. Le résultat final de tous vos efforts en dépend.

Veillez tout d’abord à ne pas laisser une épaisseur de joint trop étroite, celle-ci déterminant la stabilité de votre sol. Une épaisseur correcte et adaptée permet d’apporter de la masse aux joints et ainsi une meilleure stabilité à votre sol.

En plus de l’épaisseur, la consistance de votre mélange de mortier-joint est importante. En effet, un mortier trop épais ou visqueux risquerait de contenir des bulles d’air pouvant se transformer plus tard en zone de faiblesse. A l’inverse, un mélange trop liquide rendra les joints instables et inutiles car ils n’accrocheront pas correctement. Il est donc très important de bien doser son mélange et de respecter les consignes inscrites sur le mode d’emploi du produit de jointoiement.

Un dernier point, n’utilisez pas l’enlève-ciment trop tôt. Laissez bien le temps à vos joints de sécher correctement. Appliquer l’enlève-ciment trop tôt serait prendre le risque de voir les joints se décrocher avec le surplus de mortier-joint. Alors respectez vos efforts et soyez patient, le résultat final n’en sera que meilleur.

N’hésitez pas à consulter la rubrique « Trucs & Astuces » de notre magazine pour retrouver plus de conseils concernant la pose et l’entretien de nos pierres naturelles.

Tous les conseils spécialisés de cet article sont donnés à titre indicatif. En cas de doute, il est préférable de se référer à un carreleur professionnel.

Écrit par:

stonenaturelle

Conseils et astuces sur les styles de déco pour les sols en pierre naturelle - L'équipe de rédaction de stonenaturelle aborde de nombreux thèmes liés aux dalles et carreaux, avec de belles photos et vidéos.

Suggestions

  1. Imperméabiliser la pierre naturelle
  2. Les joints pour le carrelage
  3. Partie 8 - Poser son revêtement intérieur soi-même
  4. Partie 7 – Glossaire de la pierre naturelle
  5. Conseils de premières urgences pour la pose