1 / 24
Visualiser dans ma pièce
360°

Carrelage en ardoise Mustang

affiné
23,40 €/m²
Format : 30×60×1cm
  • Article n° NFSIMU01011
  • Poids des caisses 0,81 t
  • Poids / 0,028 t
  • Une caisse contient : 28,80
  • Quantité minimum : 15,00
Délais de livraison : régulièrement mis à jour
  • 1 - 2 Semaines* jusqu'à 299,70 m² (en stock)
  • 2 - 3 Semaines jusqu'à 745,38 m²
  • 6 - 7 Semaines jusqu'à 975,78 m²
  • 10 - 11 Semaines au choix m² (sur commande)
Frais de livraison de 149€ (TTC)
Informations sur la livraison *(Livraison express possible)

Une élégance moderne qui fascine

De sublimes dégradés dans des tons anthracite intenses et une surface affinée aux délicates schistosités : voici les particularités du carrelage en ardoise Mustang qui allie ainsi minimalisme et extravagance à la perfection.

L’ardoise Mustang : une pierre unique

Les fins délitements créés par la nature font de chaque carreau une pièce absolument unique. Une fois le carrelage posé dans sa totalité, les touches individuelles de chaque carreau se marient parfaitement entre elles, pour créer un image d’ensemble très harmonieuse. Ce n’est pas sans raison que l’ardoise Mustang est l’une des pierres naturelles les plus appréciées !

On peut également trouver l’ardoise Mustang sous d’autres noms comme Montauk Black ou Black Slate.

Des formats inédits : 80x40 et 120x60 cm

En plus des dimensions classiques comme 30x60, 40x60 et 60x60 cm, nous vous proposons ce carrelage dans deux grands formats mettant davantage en valeur les schistosités de l’ardoise. Le carrelage Mustang dans le format 120x60 cm, avec ses bords droits et ses joints fins, se marie parfaitement avec un style intérieur moderne et tendance.

Des dalles universelles en ardoise pour réaliser tous vos projets

Avec nos deux formats de dalles universelles, découvrez notre carrelage en ardoise Mustang dans un format spécial pour réaliser vos projets les plus variés ! Marches d’escalier, rebords de fenêtre, … à vous de choisir ! Ces dalles universelles en ardoise sont seulement adaptées à une utilisation en intérieur.

La marche à suivre pour poser un carrelage en ardoise

Grâce au jeu de couleurs homogène et à la stabilité dimensionnelle des carreaux d'ardoise, la pose est rapide et facile. Le fabricant recommande une pose sur un lit mince de colle.  Exception : dû à leur grand format, les carreaux en ardoise Mustang aux dimensions 120x60 cm nécessitent une pose en lit moyen.

Consultez également les schémas de pose en bas de cette page pour voir comment procéder étape par étape pour chaque type de pose.

Pratique : retrouvez le matériel de pose correspondant exactement à la pierre et au nombre de mètres carrés souhaités dans votre panier d’achat !

Caractéristiques

Tolérances dimensionnelles
Tolérances dimensionnelles faibles (jusqu’à +- 1.5 mm (longueur, largeur et épaisseur))
Chauffage au sol
Adapté
Utilisation dans la maison
Cuisine, Salle de bain / Endroits humides, Cave, Revêtement de mur, Jardin d’hiver, autres pièces de la maison, adapté aux animaux de compagnie
Classement du pouvoir antidérapant
Haute résistance au glissement
Matériel de pose et d'entretien
Vous pouvez ajouter du matériel dans le panier. La quantité adaptée à votre commande sera calculée automatiquement.
Aspect
Jeu de couleurs naturel avec des nuances de couleurs très discrètes. Surface aux délitements particulièrement fins.
Pays d'origine
Brésil
Visualisez cette pierre chez vous grâce à notre outil de réalité virtuelle !
Jeronimo Pineda Henao
Conseil à la clientèle et service
Jeronimo_freigestellt_zugeschnitten_600x600

La pose du Carrelage en ardoise Mustang

A.La pose sur un lit mince

Graphique d'installation à l'intérieur
Appliquer le primaire d’adhérence

Le primaire est appliqué sur la chape et améliore l’adhérence entre la colle spéciale pierre naturelle et le support. Veillez bien à ce que la chape soit sèche et propre.

Vous trouverez plus d’informations au sujet de l’application du primaire d’adhérence, ainsi que des instructions détaillées, dans notre tutoriel vidéo.

Important : Mélangez les carreaux des différentes palettes avant la pose pour un résultat plus harmonieux.

Appliquer le mortier-colle

Ce produit est posé sur un lit mince.

Mélangez le mortier-colle selon les instructions du fabricant et appliquez-le ensuite de façon homogène sur le support à l’aide d’un platoir à denture de 10 mm. Pour éviter un séchage trop rapide de la colle, recouvrez uniquement la partie du sol qui va immédiatement être carrelée. Dans l’idéal, la colle ne doit être appliquée que dans un sens, afin de prévenir la formation d’éventuelles bulles d’air sous les carreaux par la suite.

Coller les carreaux

Commencez la pose de vos carreaux par un coin de la pièce. Enduisez également de colle le dos du carreau pour obtenir une meilleure adhérence au support (méthode du double encollage). Appliquez la colle parallèlement à celle que vous avez déjà étalée au sol à l’aide d’un platoir à dents de 6mm . Les couches de colle adhèrent ainsi de façon optimale l’une à l’autre et évitent la formation de bulles d’air sous les carreaux. Posez alors les carreaux sur la colle « peignée » avec précaution et appuyez légèrement. Répétez cette action avec les autres carreaux.

Pour conserver un écart égal entre des carreaux rectangulaires, vous pouvez utiliser ce que l’on appelle des croisillons comme écarteurs : calés entre les carreaux, ils permettent de garder un intervalle régulier afin d’obtenir des joints de la même largeur par la suite.   

Il est courant de devoir découper les carreaux se trouvant en bordure de la surface à recouvrir. Dans cet article, nous vous expliquons comment découper votre pierre naturelle. 

 

Poser les plinthes

Les plinthes peuvent être installées dès que la colle est sèche et que le sol est de nouveau praticable.

Coupez tout d’abord la bande d’isolation périphérique juste au-dessus des carreaux. Enduisez le dos des plinthes d’une fine couche de mortier-colle et appuyez ensuite celles-ci contre le mur. Ici aussi, les croisillons peuvent vous aider pour maintenir des intervalles réguliers.

Nettoyer les carreaux

Pour préparer au mieux les carreaux et les plinthes aux prochaines étapes, il convient maintenant de les nettoyer pour en retirer les restes de colle ainsi que les autres salissures résiduelles. Utilisez pour ce faire un multi-nettoyant.

Imperméabiliser la pierre naturelle

L’imperméabilisation est incolore et protège votre pierre des taches.

À l’aide d’un rouleau à peinture non pelucheux ou d’un pulvérisateur, appliquez suffisamment de produit imperméabilisant pour recouvrir uniformément toute la surface, tout en faisant attention à ne pas laisser de flaques se former. Nous vous recommandons d’imperméabiliser la surface AVANT de jointoyer. En faisant les choses dans cet ordre, vous vous facilitez le nettoyage ultérieur du sol après le jointoiement (étape 7). Vous pourrez en savoir plus à ce sujet dans notre tutoriel vidéo « Imperméabiliser et jointoyer ».

Jointoyer les carreaux

Commencez par mélanger le mortier-joint en suivant les instructions du fabricant.

Le mortier-joint est appliqué sur toute la surface en diagonale par rapport aux joints à l’aide d’une raclette en caoutchouc. Ainsi, vous vous assurez de remplir les joints de manière uniforme. Dans le cas où le mortier-joint aurait un peu trop séché, vous pouvez en retirer l’excès avec une taloche éponge.

Faire les joints de dilatation

Contrairement aux carreaux, les joints de dilatation ne sont pas fixes, mais élastiques, remplis de silicone. Cela leur permet de rester flexibles et de compenser les mouvements du bâtiment ainsi que d’éviter la formation de fissures sur le sol. 

Appliquez le silicone avec un pistolet à silicone de façon homogène et lissez ensuite le joint fermé à l'aide d’un lisseur de joints pour obtenir un motif de joint uniforme.

Procéder au nettoyage final des carreaux

Une fois que le mortier-joint a séché complètement, il faut procéder au nettoyage de toute la surface.

Munissez-vous pour cela à nouveau du multi-nettoyant légèrement alcalin utilisé pour l’étape 5. Retirez les résidus séchés par de grands mouvements circulaires. De l’eau claire suffit pour vous aider dans votre mission anti-salissures !

B.La pose sur un lit moyen

Graphique d'installation à l'intérieur
Appliquer le primaire d’adhérence

Le primaire est appliqué sur la chape et améliore l’adhérence entre la colle spéciale pierre naturelle et le support. Veillez bien à ce que la chape soit sèche et propre. 

Vous trouverez plus d’informations au sujet de l’application du primaire d’adhérence, ainsi que des instructions détaillées, dans notre tutoriel vidéo.

Important : Mélangez les carreaux des différentes palettes avant la pose pour un résultat plus harmonieux.

Appliquer le mortier-colle

Ce produit est posé sur un lit moyen.

Mélangez le mortier-colle selon les instructions du fabricant et appliquez-le ensuite de façon homogène sur le support à l’aide d’un platoir denté. Choisissez pour celui-ci une denture d’environ 10-15 mm. Pour éviter un séchage trop rapide de la colle, recouvrez uniquement la partie du sol qui va immédiatement être carrelée. Dans l’idéal, la colle ne doit être appliquée que dans un sens, afin de prévenir la formation d’éventuelles bulles d’air sous les carreaux.

Coller les carreaux

Commencez la pose de vos carreaux par un coin de la pièce. Enduisez également de colle le dos du carreau pour obtenir une meilleure adhérence au support (méthode du double encollage). Appliquez la colle parallèlement à celle que vous avez déjà étalée au sol à l’aide d’un platoir à dents de 6mm . Les couches de colle adhèrent ainsi de façon optimale l’une à l’autre et évitent la formation de bulles d’air sous les carreaux. Posez alors les carreaux sur la colle « peignée » avec précaution et appuyez légèrement. Répétez cette action avec les autres carreaux.

Pour conserver un écart égal entre des carreaux rectangulaires, vous pouvez utiliser ce que l’on appelle des croisillons comme écarteurs : calés entre les carreaux, ils permettent de garder un intervalle régulier afin d’obtenir des joints de la même largeur par la suite.   

Il est courant de devoir découper les carreaux se trouvant en bordure de la surface à recouvrir. Dans cet article, nous vous expliquons comment découper votre pierre naturelle. 

Poser les plinthes

Les plinthes peuvent être installées dès que la colle est sèche et que le sol est de nouveau praticable.

Coupez tout d’abord la bande d’isolation périphérique juste au-dessus des carreaux. Enduisez le dos des plinthes d’une fine couche de mortier-colle et appuyez ensuite celles-ci contre le mur. Ici aussi, les croisillons peuvent vous aider pour maintenir des intervalles réguliers.

Nettoyer les carreaux

Pour préparer au mieux les carreaux et les plinthes aux prochaines étapes, il convient maintenant de les nettoyer pour en retirer les restes de colle ainsi que les autres salissures résiduelles. Utilisez pour ce faire un multi-nettoyant.

Imperméabiliser la pierre naturelle

L’imperméabilisation est incolore et protège votre pierre des taches.

À l’aide d’un rouleau à peinture non pelucheux ou d’un pulvérisateur, appliquez suffisamment de produit imperméabilisant pour recouvrir uniformément toute la surface, tout en faisant attention à ne pas laisser de flaques se former. Nous vous recommandons d’imperméabiliser la surface AVANT de jointoyer. En faisant les choses dans cet ordre, vous vous facilitez le nettoyage ultérieur du sol après le jointoiement (étape 7). Vous pourrez en savoir plus à ce sujet dans notre tutoriel vidéo « Imperméabiliser et jointoyer ».

 

Jointoyer les carreaux

Commencez par mélanger le mortier-joint en suivant les instructions du fabricant.

Le mortier-joint est appliqué sur toute la surface en diagonale par rapport aux joints à l’aide d’une raclette en caoutchouc. Ainsi, vous vous assurez de remplir les joints de manière uniforme. Dans le cas où le mortier-joint aurait un peu trop séché, vous pouvez en retirer l’excès avec une taloche éponge.

Faire les joints de dilatation

Contrairement aux carreaux, les joints de dilatation ne sont pas fixes, mais élastiques, remplis de silicone. Cela leur permet de rester flexibles et de compenser les mouvements du bâtiment ainsi que d’éviter la formation de fissures sur le sol. 

Appliquez le silicone avec un pistolet à silicone de façon homogène et lissez ensuite le joint fermé à l'aide d’un lisseur de joints pour obtenir un motif de joint uniforme.

Procéder au nettoyage final des carreaux

Une fois que le mortier-joint a séché complètement, il faut procéder au nettoyage de toute la surface.

Munissez-vous pour cela à nouveau du multi-nettoyant légèrement alcalin utilisé pour l’étape 5. Retirez les résidus séchés par de grands mouvements circulaires. De l’eau claire suffit pour vous aider dans votre mission anti-salissures !

Le nettoyage et l’entretien d’un carrelage en ardoise

Les carreaux en ardoise sont robustes, résistants et faciles à nettoyer.

Un entretien facile au quotidien

Il suffit généralement de balayer le sol ou de le nettoyer à l’eau tiède. Versez de temps en temps quelques gouttes d’un produit nettoyant doux dans l’eau pour que votre sol conserve son éclat comme au premier jour.

Une protection supplémentaire : l’imperméabilisation

L’imperméabilisation est une protection supplémentaire dont l’application est recommandée au moment de la pose de vos carreaux d’ardoise. Ainsi, le sol est protégé des taches, car le produit empêche la pénétration des liquides dans le sol. L’imperméabilisation n’est pas compliquée et devrait être répétée tous les 4 ans.

Des taches ? Pas de problème !

N’ayez pas peur du calcaire ou d’autres sources de salissures. Il existe un nettoyant adapté à chaque type de tache.

Conseil : Notre boutique en ligne vous propose les produits d’entretien adaptés à votre carrelage, en quantité adaptée au nombre de mètres carrés sélectionnés. Il vous suffit pour cela d’ajouter le carrelage au panier pour obtenir la liste du matériel correspondant. Vous pourrez ensuite choisir quels produits vous souhaitez commander ou non.

Avis des clients

Logo von Trusted Shops