Un seau avec de la colle pour pierres naturelles et une truelle à dents

Poser un carrelage en grès cérame

La pose du grès cérame – Partie 1 : poser du grès cérame en intérieur

Un seau avec de la colle pour pierres naturelles et une truelle à dents

Une chose que l’on construit soi-même a toujours une valeur particulière. Cela vaut également lorsque l’on pose son carrelage soi-même. Dans notre série d’articles sur la pose du grès cérame, nous mettons à votre disposition de nombreux conseils afin que vous puissiez vous occuper vous-même de la pose de votre carrelage. Vous constaterez alors que poser des carreaux de grès cérame n’est pas si compliqué qu’il n’y paraît ! Vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaires concernant le matériel dont vous avez besoin, la méthode de pose adaptée, le jointoiement, le nettoyage, et plus encore.

Carrelage en grès cérame & pierre naturelle
Grès cérame en effet ardoise beige Alpin par le haut

La préparation : pose planifiée, pose à moitié réalisée

Un seau avec de la colle pour pierres naturelles et une truelle à dents
Une bonne préparation facilite le travail !

Afin que vous soyez correctement préparé(e) à la pose de votre carrelage, nous avons dressé une liste des points les plus importants à prendre en compte avant de vous lancer.

1. Prévoir 5-10 % de carrelage en plus pour les découpes

Commandez environ 5-10 % de carrelage ou dallage en plus. Pourquoi ? C'est simple : les carreaux, en pierre naturelle comme en grès cérame, doivent être coupés aux angles et aux bords de chaque pièce. De plus, avec un carrelage en grès cérame effet pierre naturelle ou effet bois, il peut arriver que vous aimiez moins la couleur ou le motif d'un certain carreau du lot (comme cela peut être le cas avec la pierre naturelle). Avec un peu de réserve, vous pourrez agir avec plus de flexibilité lors de la pose et même remplacer des carreaux par la suite si besoin.

2. Les outils et produits de pose adaptés

Voici le matériel adapté pour chaque étape de la pose :

La préparation du support (application du primaire d’accrochage) :

  • Primaire d’accrochage
  • Aspirateur ou balai
  • Rouleau à peinture (de 10 cm ou plus)
  • Seau propre

La pose des carreaux :

  • Carreaux
  • Plinthes (à acheter préalablement coupées ou à couper soi-même)
  • Mortier-colle
  • Croisillons
  • Bandes d’isolation périphériques (si elles ne sont pas déjà installées)
  • Truelle carrée
  • Taloche crantée (à dents de 10 mm pour des carreaux au format supérieur à 30x60 cm)
  • Malaxeur électrique
  • Niveau à bulle (et éventuellement une règle de maçon en supplément)
  • Maillet en caoutchouc blanc
  • Seau (capacité d’environ 30 litres) 
  • Seau mesureur
  • Machine à couper le carrelage (scie à eau), meuleuse, couronnes de forage (pour les prises d’eau et électricité)
  • Feutre pour le traçage

Le jointoiement :

  • Mortier-joint (coloris adapté au carrelage)
  • Silicone (même coloris que le mortier-joint)
  • Agent lissant (pour les joints en silicone)
  • Produit de nettoyage pour la fin du chantier
  • Truelle carrée
  • Malaxeur électrique
  • Seau (capacité d’environ 30 litres)
  • Seau mesureur
  • Taloche à joints
  • Taloche éponge
  • Bassine
  • Pistolet à silicone
  • Lisseur de joints
  • Eponge

Le plus : Lorsque vous ajoutez le carrelage que vous préférez à votre panier d’achat, notre boutique en ligne vous propose une liste de tous les produits de pose et d’entretien correspondants en quantité adaptée !

3. Choisissez le motif de pose

Choisirez-vous une pose droite ou bien plutôt une pose décalée (dite « à joints contrariés ») ? Le choix du motif de pose est une question de goûts et influence grandement le rendu final de la pièce dans laquelle le carrelage est posé.

4. La méthode de pose : sur lit mince de mortier-colle

La méthode de pose conseillée est identique à celle des carreaux en pierre naturelle :

Les carreaux en grès cérame ont généralement une grande stabilité dimensionnelle et sont donc posés sur un lit mince de mortier-colle en intérieur (ou sur lit moyen avec une épaisseur plus importante de colle). L'épaisseur de la colle pour la méthode en couche mince est de 2-6 mm. Afin d'obtenir une adhérence optimale, nous recommandons la méthode dite du double-encollage : on recouvre alors de colle non seulement le support mais également le dessous du carreau.

Bon à savoir : Ce type de pose est particulièrement adapté si vous souhaitez installer un chauffage par le sol en raison de la faible hauteur de construction.

Important : Veillez à bien respecter les proportions de mélange prescrites pour le mortier-colle et le mortier-joint, le temps de séchage et le temps de traitement indiqués sur l'emballage.

5. Travailler précisément et soigneusement

Pourquoi ? Simplement parce-que cela permet de gagner du temps. Si vous ne laissez pas de salissures lors de la pose, vous n’aurez pas à les nettoyer en fin de chantier. Vous évitez également de faire des erreurs dans la précipitation.

Appliquer un primaire d’accrochage sur le support

Le carreleur applique l'apprêt avec un rouleau
On applique un primaire sur le support pour une meilleure adhérence.

Le primaire d’accrochage est nécessaire avant la pose afin d'améliorer l'adhérence du mortier-colle au support. En général, c'est le type de support qui détermine le choix du primaire : si le support est absorbant (par ex. chape en ciment), vous choisirez un primaire adapté sans solvant, par exemple de la marque Sopro. Cet agent réduit le pouvoir absorbant du support et prépare le sol de manière optimale pour la pose. Pour d’autres supports (par ex. béton, verre ou métal), vous devrez appliquer un primaire pour supports non absorbants.

Avant d’appliquer le primaire

Avant d'appliquer le produit, vérifiez que la chape soit plane, sèche et exempte de fissures. Une mesure de l'humidité résiduelle rend le diagnostic plus sûr et est effectuée par la plupart des maîtres d’ouvrage. Si ce n'est pas le cas, demandez à un spécialiste d'effectuer une mesure avec un humidimètre CCM.

Veuillez respecter les indications suivantes :  Pour les chapes en ciment, l'humidité résiduelle peut être de 2 % (chauffées et non chauffées), pour les chapes en sulfate de calcium 0,5 % (non chauffées) ou 0,3 % (chauffées). Si le sol est irrégulier, corrigez-le avec une masse d’égalisation ou un ragréage. Enfin, nettoyez le sol avec un aspirateur.

L’application du primaire d’adhérence

Le primaire est appliqué sur le sol à l'aide d'un rouleau ou d'un rouleau à peindre. Évitez la formation de flaques et respectez le temps de séchage indiqué sur l'emballage.

Cas particulier : Le primaire dans la salle de bain

Pour les zones humides telles que la salle de bain et la douche, il est important d’appliquer de manière professionnelle une couche d’étanchéité supplémentaire afin d'éviter d'éventuels dommages causés par l'humidité. Une fois le primaire séché, appliquez une membrane d’imperméabilisation liquide.

Pendant que la couche d'étanchéité est encore humide, collez du ruban d'étanchéité dans les coins. Placer ensuite des manchons d'étanchéité préfabriqués autour des raccords sanitaires sur le mur. Les manchons doivent entourer proprement les raccords.

Une fois la première couche sèche, appliquez une nouvelle couche d’imperméabilisation liquide. Lors de cette étape, elle est également appliquée sur les bandes d'étanchéité et les manchons d'étanchéité. Respectez ici encore les temps de séchage et les instructions du fabricant avant de commencer la pose des carreaux en grès cérame.

Poser le carrelage en grès cérame

Un carreleur enduit un carreau par l'arrière avec de la colle
La technique du double-encollage est idéale pour le grès cérame et la pierre naturelle.

Les carrelages en grès cérame que propose stonenaturelle ont une grande stabilité dimensionnelle et sont posés sur un lit mince de colle. On applique alors une couche de mortier-colle d’environ 10 mm et on la comprime en appuyant sur les carreaux jusqu’à ce qu’elle atteigne environ 5 mm. Pour ce type de pose, nous recommandons de suivre la méthode du double-encollage afin d'améliorer l'adhérence entre le carrelage et le sol. Le principe de cette méthode est le suivant : en plus d’enduire le sol de colle, on en applique également sur l’envers du carreau ! Afin que les joints soient de la même largeur partout, il est conseillé d’utiliser des croisillons. Pour des carreaux aux dimensions stables, la largeur du joint est généralement d'environ 2-3 mm.

Au fait : Les étapes de la pose décrites ici sont presque identiques pour tous les types de carreaux en céramique, comme la faïence par exemple.

Conseils de pose :

Carreaux d'aspect bois Indie Nova avec des coussins colorés et des décorations en arrière-plan
Le format des carreaux en grès cérame effet bois; tel un plancher, les rendent encore plus authentiques !
  • Ne mélangez pas le mortier-joint à la main mais avec un mélangeur électrique afin de répartir les pigments et les composants uniformément.
  • Procédez rangée par rangée : appliquez la colle, appuyez sur les carreaux et, si nécessaire, tapotez avec un marteau en caoutchouc blanc.

Dans les notices des produits de fabricants tels que Sopro, les indications concernant le temps de séchage sont souvent basées sur une température ambiante de 20°C. La température influence fortement le temps de séchage. Si elle s’élève à 25°C, le temps de séchage est divisé par deux. À l’inverse, il est deux fois plus long dans une pièce à 15°C.

Formats XXL et lames de « plancher » effet bois

La pose de formats « lames de plancher » est quant à elle un peu plus audacieuse. Les carreaux en grès cérame effet bois sont souvent disponibles dans des grands formats telles des planches de parquet, comme 20x120 cm, afin d’accentuer leur apparence authentique. Lors de la pose, il est important que le support soit absolument plat et dur. Pourquoi ? Il est ainsi possible d'éviter une éventuelle déformation des carreaux. L'utilisation d'une truelle dentée, en plus de la pose en lit mince et du double-encollage, permet d'éviter autant que possible l’apparition de cavités dans le lit de colle et d’obtenir ainsi une meilleure adhérence entre le carrelage et le sol. 

À propos : Un carrelage est généralement appelé "grand format" lorsque la longueur d’un côté est égale ou supérieure à 60 cm. Un carreau 50x50 cm n'appartient donc pas encore à cette catégorie, alors que les carreaux de dimensions 60x60 en font partie. À partir de cette taille, la pose devient difficile pour une personne seule sans aide supplémentaire comme des ventouses.

Poser du carrelage en grès cérame au mur

Tout comme la faïence, les carreaux de grès cérame sont souvent posés au mur. Bien que la colle pour carrelage soit généralement très stable et ait un pouvoir adhésif élevé, il est recommandé, pour plus de stabilité, d’installer des cales lors de la pose de carreaux grand format comme les formats « plancher », ces derniers étant plus grands et donc plus lourds.

Procédez comme ceci : Travaillez rangée par rangée en commençant au niveau du sol. La colle pour carrelage offre généralement une bonne adhérence de base. Pour une meilleure tenue et des joints homogènes, utilisez des cales ou croisillons.

Utilisez un niveau à bulle pour vérifier continuellement que la surface du mur est plane et, si nécessaire, appliquez par endroits plus de colle sur le mur et sous le carreau.

Conseil pratique : Des entreprises comme Karl Dahm proposent des équipements et accessoires spéciaux pour les bricoleurs occasionnels et les professionnels (par exemple des cales en forme de croissant) pour faciliter la pose de carrelage en grès cérame au mur.

Les bords du carrelage : profilés etc.

Une question de goût : certaines personnes utilisent des profilés pour les bordures ou les coins du carrelage mural posé. En raison de leur robustesse et leur durabilité, les profilés en acier inoxydable et en aluminium et sont disponibles dans la plupart des magasins de bricolage. Avec un peu d'habileté, vous pouvez installer les profilés vous-même pendant la pose.

Procédez ainsi : enfoncez le profilé dans la colle appliquée sur le sol ou le mur, puis installer le carreau dans le profilé enduit de colle.

Une autre possibilité : la coupe d’onglet, également appelée « jolly cut ». En quoi ce procédé consiste-t-il ? Il s’agit de découper le coin du carreau en biais afin d’emboîter les carreaux entre eux à un coin, comme sur une baignoire par exemple. Si le coin en question fait un angle droit (90°), il faudra couper chaque carreau à 45°. Pour couper les carreaux de cette façon, utilisez une scie à eau et réglez-la sur un angle de 45°.

Avantages de cette coupe : cela agrandit la zone de liaison, ce qui augmente la stabilité, mais cela crée surtout une apparence particulièrement homogène.

Vous voulez jouer la sécurité ou pensez avoir deux mains gauches ? Demandez à un carreleur professionnel de le faire pour vous. Pour savoir comment trouver un carreleur compétent, consultez notre article de magazine « Choisir le bon artisan carreleur » ! 

Couper des carreaux en grès cérame

Carrelages de grès cérame coupées
Le grès cérame est très dense - il existe différentes façons de le couper

Le grès cérame peut être découpé comme la pierre naturelle à l’aide d’une scie à eau ou d’une meuleuse d'angle "Flex". La scie à eau permet d’obtenir des coupes particulièrement précises et des arêtes droites, mais pour des travaux plus légers, il est généralement suffisant d'utiliser une meuleuse d'angle standard. Le coupe-carreaux est également pratique : le carreau est alors simplement entaillé ; il suffit ensuite de le briser, idéalement à l’aide un petit marteau en caoutchouc. Le briser à la main peut créer un bord irrégulier.

Jointoyer un carrelage en grès cérame

Les joints des carreaux sombres sont remplis
Le mortier-joint est appliqué à l'aide d'une taloche.

Lorsque les carreaux sont suffisamment secs après la pose, vous pouvez commencer à jointoyer le grès cérame. Veuillez respecter le temps de séchage indiqué sur l'emballage.

Voici quelques conseils pour réussir le jointoiement :

  1. Pour des joints réussis et durables, utilisez un mortier de qualité comme ceux de la marque Sopro. Dès que vous ajoutez un produit au panier, notre boutique en ligne vous propose automatiquement le mortier-joint en quantité adaptée dans un coloris correspondant à la pierre.
  2. Mélangez le mortier en suivant les instructions du fabricant puis appliquez-le en diagonale par rapport aux joints.
  3. Respectez la durée pratique d’utilisation indiquée sur la notice. Si vous la dépassez, le mortier aura commencé à durcir et sera plus difficile à travailler ou devra être mélangé à nouveau. Si le mortier-joint est déjà trop dur, cela peut détruire la structure du mortier.
  4. Les joints de dilatation (par exemple entre le sol et le mur) sont rebouchés avec du silicone. En règle générale, c’est la personne installant la chape qui détermine l’emplacement des joints de dilatation dans une pièce. Comme le joint est également visible une fois le carrelage posé, il est préférable de le placer dans un endroit discret (seuil de porte, transition d'une pièce à l'autre).
  5. Pourquoi doit-on installer des joints de dilatation ? Lors du cloisonnage d'une pièce, la taille maximale de la pièce en question ne doit pas dépasser 40 m² afin de compenser de manière optimale les contraintes thermiques. Les joints de dilatation sont conçus pour éviter d'éventuelles fissures dues aux changements de température. Si vous optez également pour des plinthes, sachez que le joint entre le carrelage et la plinthe est également rempli de silicone.

Nettoyer les carreaux de grès cérame après la pose

Le carreleur nettoie le sol
L'excès de mortier à la surface des carreaux est ensuite nettoyé.

Enlevez à temps les résidus de mortier-joint, c’est-à-dire lorsque le mortier est mat et clair. Vous n’êtes pas sûr(e) de remarquer lorsque c’est le bon moment ? Vous pouvez également passer le doigt sur le joint ; si vous n’avez pas de trace de mortier collant sur le doigt, vous pouvez commencer à nettoyer.

Pour bien nettoyer les carreaux de grès cérame, procédez en deux étapes :

  1. Retirez le mortier sec à l’aide d’une taloche éponge en effectuant des mouvements circulaires.
  2. Nettoyez ensuite toute la surface carrelée. Changez régulièrement l’eau et frottez les carreaux en diagonale par rapport aux joints avec votre taloche éponge, afin de ne pas enlever le mortier dans les joints.

Les erreurs à éviter

C’est toujours embêtant de faire des erreurs, surtout si vous pouvez facilement les éviter à l’avance. Voici quelques erreurs typiques lors de la pose de carrelage en grès cérame :

1. Utiliser les produits et le matériel de pose inadaptés

Celui ou celle qui se renseigne à l’avance met toutes les chances de son côté pour la pose de son carrelage en grès cérame. Quels sont les produits de pose et d’entretien nécessaires ? Pour le savoir, ajouter au panier d’achat le carrelage en grès cérame que vous souhaitez poser. Notre boutique en ligne vous donne alors la liste des produits nécessaires en quantité adaptée. Dans les articles de notre magazine en ligne, nous vous disons par ailleurs de quels outils vous avez besoin, comme un niveau à bulle ou une taloche à joint.

2. Suivre la mauvaise méthode de pose

Pour une adhérence et une stabilité dimensionnelle des carreaux optimales, une pose en lit mince (ou lit moyen) est fortement conseillée !

3. Ne pas respecter le temps de séchage

Le carreau n'adhère pas bien, le mortier-joint part dès que vous lavez le carrelage ? Vous avez peut-être été un peu trop impatient(e) et n’avez pas respecté le temps de séchage. Suivez les instructions du fabricant et prenez votre temps lors de l'application du primaire et du mortier-joint.

4. Faire un mortier-joint trop liquide

Il est parfois tentant de mélanger un mortier-joint trop liquide car ce dernier est alors plus facile à appliquer. À première vue, cela fonctionne, mais les pigments du mortier peuvent se dissoudre et sa structure peut être détruite.

5. Ne pas nettoyer correctement le support

Un support propre est primordial. La poussière, et de manière générale tout ce qui forme une couche de séparation entre le carrelage et le support, empêchera par la suite la bonne adhérence des carreaux en grès cérame. Mieux vaut donc nettoyer soigneusement le support avant de commencer.

6. Ne pas respecter diverses indications et normes de construction

Les irrégularités, les fissures, etc. peuvent être facilement évitées. Planifiez à l’avance l’emplacement des joints de dilatation dans la chape et prenez votre temps lors de leur réalisation.

Vous l’aurez compris : la pose de grès cérame ne s'adresse pas seulement aux professionnels ! Si vous avez d'autres questions concernant la pose de nos carreaux en grès cérame, contactez-nous ! Nous serons ravis de vous aider !

À noter : stonenaturelle ne peut être tenu responsable en cas d’erreurs de pose. Tous les conseils spécialisés de cet article sont donnés à titre indicatif. En cas de doute, il est préférable de se référer à un professionnel.

Foto der Mitarbeiterin Myriam Schmöe
Auteur :
Myriam Schmöe
a écrit de nombreux articles pour notre magazine Stone & Styles. Elle informe nos clients de toutes les nouvelles tendances en matière d'habitat et plus particulièrement en ce qui concerne les revêtements de sol !